Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.04.2012 11h13
L'UE rappelle Pyongyang à "respecter ses obligations internationales" après l'échec du lancement du satellite

L'Union européenne (UE) a rappelé vendredi la République populaire démocratique de Corée (RPDC) à "respecter ses obligations", après l'échec du lancement d'un satellite par cette dernière plus tôt.

La Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ainsi que vice-présidente de la Commission européenne, Mme Catherine Ashton, a exprimé une "profonde préoccupation" sur le lancement du satellite par Pyongyang, qu'elle a qualifié d'"action dangereuse et déstabilisatrice".

Pour l'UE, la tentative de Pyongyang de lancer un satellite constitue "une violation de ses obligations internationales, en particulier celles qui s'inscrivent dans la résolution 1874 du Conseil de sécurité des Nations Unies".

Mme Ashton a rappelé à cette occasion la RPDC à "respecter ses obligations qui s'inscrivent dans les résolutions concernées du Conseil de sécurité des Nations Unies, son accord conclu avec l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) aussi bien que ses engagements sur la dénucléarisation (de la péninsule coréenne) dans le cadre de la déclaration conjointe des négociations à Six en 2005". Elle a aussi demandé à Pyongyang à "éviter toute action susceptible d'accroître la tension régionale".

L'UE a promis de continuer à travailler avec ses partenaires internationaux, pour contribuer à la paix et à la stabilité durables sur la péninsule coréenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC