Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.04.2012 10h43
France/présidentielle : Sarkozy promet un retrait complet des soldats français d'Afghanistan d'ici fin 2013

Le président français sortant et candidat à un second mandat, Nicolas Sarkozy, a promis mercredi que s'il était réélu, il ferait en sorte d'assurer le rapatriement de la totalité des soldats français déployés en Afghanistan d'ici fin 2013.

"Nous avons rapatrié 400 à 600 soldats d'Afghanistan et nous allons continuer", a déclaré le président Sarkozy dans un entretien à BFM TV.

"Et le rapatriement sera complet, disons à la fin de 2013 parce que nous allons commencer une nouvelle collaboration avec les Afghans", a-t-il promis.

"Ce que je ne veux pas c'est que nous partions d'une façon indigne, que nous abandonnions nos alliés, nos amis, les démocraties du monde (...) qui sont avec nous là-bas", a souligné.

Le président français a tenu ces propos alors que l'OTAN, dont les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des 28 Etats membres sont réunis mercredi et et jeudi à Bruxelles, prévoit de retirer en bon ordre l'essentiel de son contingent militaire d'Afghanistan d'ici fin 2014.

Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, principal rival de Nicolas Sarkozy, a réaffirmé mercredi sa volonté d'accélérer le retrait des forces françaises d'Afghanistan.

"J'ai été suffisamment clair", a dit M. Hollande au micro de France Inter, et de poursuivre : "Je l'ai dit il y a maintenant quatre ans, c'était en 2008, que je considérais que la France n' avait plus de mission à accomplir en Afghanistan".

M. Hollande, qui estime ne pas voir de solution en Afghanistan, avait promis, le 4 avril, que s'il était élu, il confirmerait au prochain sommet de l'OTAN fin mai à Chicago (Etats-Unis), son souhait de retirer les troupes françaises d'Afghanistan avant la fin de 2012.

Il prévoit un retrait "en bon ordre, dans la sécurité de nos soldats et en pleine concertation avec nos alliés".

Plus de 80 militaires français ont perdu la vie en Afghanistan depuis le début du déploiement de la force internationale dans le pays fin 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?