Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.04.2012 13h09
Pakistan : tentative échouée de détournement d'un avion de ligne domestique

Une tentative de détournement d'un avion de ligne domestique de la compagnie aérienne Pakistan International Airline (PIA) a été déjouée vendredi après-midi après son décollage de la ville portuaire de Karachi, dans le sud du pays, ont rapporté les médias locaux.

Selon la chaîne de télévision locale en ourdou ARY News, un passager est entré dans l'habitacle et a demandé au capitaine de détourner le vol conformément à sa volonté.

L'incident a eu lieu quelques minutes après le décollage du vol PK-586 avec 52 passagers à bord à 13h09 heure locale de l'aéroport international Jinnah, dans le sud de la ville portuaire de Karachi, pour Bahawalpur, une ville dans l'est de la province du Pendjab.

Les médias locaux ont cité des sources officielles affirmant que le pirate présumé a d'abord échangé des mots très durs avec deux hôtesses et lors qu'elles sont allées à l'habitacle pour se plaindre au capitaine, il les a poursuivi et est entré dans la cabine.

En discutant avec le pirate de l'air, le capitaine a secrètement relié à la tour de contrôle par le biais du microphone et les ont laissé entendre les menaces du pirate de l'air.

Le pilote, jouant un tour, a dit au capitaine que l'avion faisait face à un problème technique grave dans le réservoir de carburant et qu'ils auraient à atterrir en urgence.

L'information soudaine du pilote a paniqué le pirate et il leur a laissé atterrir d'urgence à 13h40 (heure locale) à l'aéroport Jinnah de Karachi.

Après l'atterrissage, les Forces de sécurité aéroportuaires (FAA) ont arrêté le pirate de l'air et l'ont emmené vers une destination inconnue pour l'enquête.

Plus tard, le jeune pirate de l'air a été identifié comme Javed Ahmad Ansari, un ressortissant pakistanais qui a terminé ses études supérieures aux Etats-Unis.

Au cours de l'enquête, le pirate de l'air a essayé de prouver qu'il était un malade mental et, plus tard il a dit qu'il ne faisait que plaisanter avec les membres de l'équipage, selon les médias locaux.

Il n'était pas clair s'il avait une arme quelconque ou non.

Tous les passagers et membres d'équipage sont restés en toute sécurité. L'avion a ensuite été autorisé à décoller à nouveau après une vérification de sécurité complète.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande