Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.05.2012 09h30
France/présidentielle : ouverture d'une enquête judiciaire suite à une plainte de Sarkozy contre le site Mediapart

Une enquête a été ouverte lundi par le parquet de Paris suite à une plainte déposée par Nicolas Sarkozy, le président sortant et candidat UMP (Union pour un mouvement populaire) qualifié au second tour de la présidentielle, contre le site d' informations Mediapart pour diffamation, a rapporté la presse.

M. Sarkozy a annoncé plus tôt dans la journée qu' il allait porter plainte en diffamation, "avant la fin de la campagne", contre le site Mediapart, qui a publié samedi un document présenté comme une preuve de soutien financier de l' ancien régime libyen lors de sa campagne présidentielle de 2007.

"Nous déposerons plainte contre Mediapart", a déclaré le président-candidat lundi matin sur France 2, en dénonçant comme "un faux grossier" le document présenté par le site. "C' est un document faux. Mediapart c' est une officine", a insisté M. Sarkozy.

Déposée en fin d' après-midi, la plainte de M. Sarkozy vise le site Mediapart, son directeur de la publication Edwy Plenel ainisi que les deux journalistes qui ont cosigné samedi un article sur un présumé projet de financement libyen de la campagne présidentielle de M. Sarkozy en 2007, a précisé la presse.

Ouverte pour "faux, usage de faux, recel de faux et publication de fausses nouvelles", l' enquête a été confiée au directeur régional de la police judiciaire, selon la presse.

"Il ya une partie de la presse, une partie des médias, et notamment le site en question, dont je me refuse même à citer le nom, qui sont prêts à bidonner des documents (...) et honte à tous ceux qui l' ont exploité (...)", a dit M. Sarkozy sur France 2.

"Dans la vie, tout ne se vaut pas, il y a une morale, ceux qui mentent, ceux qui font défaut, doivent être condamnés par la justice", a-t-il ajouté.

Le président-candidat a déjà qualifié dimanche d' "infamie" et de "montage" l' article de Mediapart selon lequel l' ancien régime libyen aurait financé sa campagne présidentielle en 2007 à hauteur de 50 millions d' euros.

Dans l' article en question, Mediapart a présenté un document comme une note datant de 2006 des services secrets libyens.

Cette affaire de Mediapart survient alors que les Français attendent le débat télévisé du 2 mai entre Nicolas Sarkozy et son adversaire au second tour, le candidat socialiste François Hollande.

A six jours du scrutin du 6 mai, François Hollande est toujours donné assez largement gagnant (53-54%) par les instituts de sondage.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine