Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.05.2012 08h08
Le PM indien évoque les besoins énergétiques de l'Inde avec Hillary Clinton

Le Premier ministre indien Manmohan Singh a rencontré lundi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, en visite en Inde. Au cours de l'entretien, il a affirmé qu'en dépit de l'engagement indien contre la prolifération nucléaire, l'Inde avait besoin de sécuriser des sources stables d'approvisionnement énergétique, faisant allusion à ses importations de pétrole iranien, ont rapporté mardi les médias locaux.

La position indienne en matière de non-prolifération nucléaire et son attitude envers les importations de pétrole iranien ont constitué le coeur d'un "entretien informel" de 80 minutes entre Mme Clinton et M. Singh, selon le journal local The Hindu.

Dans un discours prononcé à Kolkata, Mme Clinton avait un peu plus tôt exhorté l'Inde à suspendre ses importations de pétrole iranien. "Si l'on demande à l'Inde, à la Chine, au Japon et aux pays européens de réduire leurs commandes, c'est dans le but de maintenir la pression sur l'Iran", avait-elle affirmé.

Au cours de son entretien avec M. Singh, elle a insisté sur les "conséquences régionales et globales" qui pourraient avoir lieu si les pressions et les sanctions américaines échouaient à forcer l'Iran à rendre public son programme nucléaire, selon The Hindu.

Mme Clinton n'a pas pour le moment cherché à obtenir de l'Inde une réduction supplémentaire de ses importations de pétrole iranien. Cette tâche délicate sera sans doute confiée à l'envoyé spécial américain pour les questions énergétiques, Carlos Pasqat, qui doit se rendre à Dehli plus tard dans le mois.

L'Iran est le deuxième fournisseur en pétrole de l'Inde, juste après l'Arabie Saoudite. Une délégation gouvernementale iranienne était également à Dehli lundi, afin de discuter de questions commerciales avec les responsables indiens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale