Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.05.2012 13h15
France: le conseil des ministres adopte la réduction de 30% du salaire des ministres et les principes du travail gouvernemental

Le premier Conseil des ministres français a adopté jeudi la réduction de 30% du salaires du président et des ministres ainsi que les grandes principes sur l'organisation du travail gouvernemental, selon le communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres par l'Elysée.

"Conformément à l'engagement pris par le président de la République lors de la campagne en vue de l'élection présidentielle, un décret relatif au traitement des membres du gouvernement réduit de 30 % la rémunération des membres du gouvernement", indique le communiqué.

La rémunération brute d'un ministre sera ainsi de 9 940 euros (au lieu de 14 200 euros actuellement) et celle d'un secrétaire d'Etat de 9 443 euros (au lieu de 13 490 euros). La rémunération brute des président et du Premier ministre sera de 14 910 euros ( au lieu de 21 300 euros aujourd'hui), précise le communiqué.

Selon le communiqué, cette modification sera faite dans la prochaine loi de finances rectificative pour 2012 avec une date d' entrée en vigueur rétroactive au 15 mai 2012.

Par ailleurs, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté les grands principes qui régiront l'organisation du travail gouvernemental. Ils répondront au double impératif d'efficacité et d'exemplarité.

A cette fin, chaque ministre a été invité à signer une charte de déontologie.

Selon cette charte, chacun sera appelé à remplir une déclaration d'intérêts qui sera rendue publique dans les prochains jours. Chaque membre du gouvernement devra faire preuve de la plus grande sobriété dans son comportement, en assurant une stricte séparation entre les dépenses publiques et les dépenses privées, et en se montrant exemplaire dans l'utilisation des moyens mis à sa disposition.

Pour répondre à la fois à l'impératif d'efficacité et au devoir d'exemplarité, chaque ministre se consacrera entièrement à la charge qui lui est confiée et renoncera en particulier à l' exercice de tout mandat exécutif local, selon la même source.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE