Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.05.2012 08h27
Cuba cherche à diversifier ses exportations pour stimuler l'économie

Cuba envisage des plans visant à promouvoir les exportations de produits technologiques ainsi que les services de santé et de tourisme, dans le cadre d'un programme de diversification des exportations en vue de stimuler l'économie, ont rapporté samedi les médias locaux.

Le gouvernement cubain s'est efforcé ces deux dernières années de "mettre à jour son modèle économique" avec une série de mesures prises pour accroître et diversifier les exportations tout en réduisant les importations.

"Cuba est très dépendante du commerce extérieur. C'est pourquoi le gouvernement met l'accent sur l'augmentation des revenus par le biais d'un tel concept", a déclaré Antonio Luis Carricarte, le premier vice-ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, cité par l'hebdomadaire Opciones.

En 2011, Cuba a exporté des biens et des services pour une valeur d'environ 9 milliards de dollars, soit une hausse de 20% par rapport à l'année précédente, a précisé M. Carricarte, ajoutant que 70% des revenus proviennent des services de soins de santé et du tourisme.

Le principal objectif économique du pays vise toujours à "augmenter les revenus grâce aux exportations et à accroître l'épargne à la place des importations", a-t-il expliqué.

Les statistiques officielles montrent que les efforts du pays insulaire pour stimuler les exportations et réduire les importations ont abouti à des excédents commerciaux annuels s'élevant à 2 milliards de dollars en moyenne depuis 2009.

Notant qu'il existe encore de nombreux secteurs dont le potentiel reste largement inexploité, M. Carricarte a relevé que le gouvernement prévoyait d'inscrire un plus grand nombre d'articles sur la liste des exportations, tels que les médicaments et les produits de la biotechnologie et du génie génétique.

Cuba s'attend à une augmentation des revenus découlant des activités touristiques et des soins de santé, a-t-il dit.

Le pays a également réalisé 141 produits biotechnologiques incluant différents vaccins, dont les exportations génèrent environ 400 millions de dollars annuellement.

Dans le même temps, le gouvernement a élaboré des programmes visant à relancer les secteurs bien établis, dont les produits constituaient l'essentiel des exportations il y a des décennies, mais les ventes ont chuté après l'effondrement de l'ex-Union soviétique.

Selon les sources proches du ministère de l'Agriculture, les autorités ont prévu d'investir 200 millions de dollars pour stimuler la production d'agrumes, un produit d'exportation majeur, dont l'exportation a considérablement diminué en raison du vieillissement des plantations et du retour en force du "dragon jaune", une des plus graves maladies affectant les grumes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »