Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2012 13h35
La Syrie expulse le chargé d'affaires néerlandais

La Syrie a expulsé mercredi le chargé d'affaires néerlandais et lui a donné 72 heures pour quitter le pays, a déclaré le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères.

Le geste syrien est venu en réponse à des mesures similaires prises par plusieurs pays occidentaux qui ont décidé d'expulser les diplomates syriens mardi dans une action concertée prise pour accroître la pression sur Damas après les meurtres de civils perpétres le week-end dernier dans le village de Houla, dans le centre de la Syrie.

Les groupes d'opposition syrienne ont déclaré que le drame était le résultat de tirs d'artillerie des forces armées gouvernementales, alors que les autorités syriennes ont accusé les groupes terroristes et extrémistes pour les meurtres.

Le gouvernement syrien a nié catégoriquement toute implication de ses troupes dans le carnage et a accusé les groupes armés de commettre de ces meurtres dans le but d'encadrer le gouvernement avant l'arrivée de l'envoyé spécial conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan.

Des journaux officiels ont fermement condamné mercredi la décision des pays occidentaux de rompre leurs relations diplomatiques et ont déclaré qu'il s'agissait d'une "hystérie sans précédent", avertissant qu'elle va faucher le plan en six points de M. Annan.

"C'est une folie diplomatique ... suspecte et une hystérie sans précédent qui vise à faire exploser le cœur du plan de paix en six points de M. Annan", a déclaré mercredi le quotidien Baath Daily.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »