Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.06.2012 08h17
Colombie: le journaliste français en bonne santé après sa libération par les FARC (CICR)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a confirmé mercredi que le journaliste français Roméo Langlois était en bonne santé après avoir été libéré par la guérilla des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie).

Selon l'organisation internationale humanitaire, M. Langlois est "en bonne santé" malgré une blessure au bras gauche. Il a reçu un traitement lors de sa prise d'otage dans la jungle par les FARC, le mouvement rebelle le plus ancien et le plus important en Colombie, fort de quelque 9 000 membres.

Dans un courrier transmis mercredi soir aux FARC, le CICR a appelé la guérilla à honorer son obligation de respecter la vie et la dignité des civils en vertu de la loi internationale.

Selon la porte-parole du CICR en Colombie, Maria Cristina Rivera, le transfert de l'ex-otage a été achevé dans une zone de jungle dans la province de Caqueta dans le sud de la Colombie.

Le correspondant de France 24 et du Figaro est tombé entre les mains des rebelles le 28 avril, lors d'un affrontement entre l'armée colombienne et des membres des FARC dans la province, dans le cadre d'une opération anti-drogue. M. Langlois a reçu une balle dans le bras gauche lors de ces affrontements.

M. Langlois, qui a été libéré mercredi, jour du 48e anniversaire de la guérilla, a déclaré que les rebelles l'ont traité comme un invité. Mais il a critiqué les rebelles d'avoir profité de sa capture à des fins de propagande.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »