Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.06.2012 08h04
L'Indonésie n'a pas l'intention d'expulser les diplomates syriens (ministres des AE)

L'Indonésie n'a pas l'intention d'expulser les diplomates syriens, mais souligne l'importance des négociations et du dialogue pour résoudre la crise, selon le ministre indonésien des Affaires étrangères Marty Natalegawa, cité vendredi par les médias locaux.

"Nous n'avons pas l'intention d'expulser qui que ce soit. Nous sommes convaincus que, dans cette situation difficile, nous devrions plutôt intensifier les discussions et le dialogue", a déclaré M. Marty, ajoutant que l'expulsion des diplomates n'était pas une bonne forme de protestation contre le régime syrien.

Selon M. Marty, son ministère a convoqué jeudi l'ambassadeur par intérim de Syrie en Indonésie pour expliquer la position de Jakarta sur la situation dans ce pays du Moyent-Orient.

"Notre position reste ferme depuis le début. Nous condamnons toute forme de violence contre des civils", a indiqué M. Marty, ajoutant qu'ils avaient également discuté l'avenir des relations entre les deux pays.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, ont expulsé les ambassadeurs et les diplomates syriens, pour protester contre le massacre horrible perpétré il y a quelques jours dans le village de Houla en Syrie.

Au moins 108 civils, dont 49 enfants, auraient été tués dans le massacre de Houla, qui a été considéré comme l'un des incidents les plus meurtriers dans les agitations de 15 mois contre le régime du président Bachar al-Assad.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »