Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.06.2012 13h14
La Turquie minimise les élections syriennes, qualifiant Assad d'"autocratique"

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé dimanche le président syrien Bachar al-Assad de se comporter de manière "autocratique" et de nuire à la paix, minimisant ainsi les élections organisées récemment en Syrie.

"Jusqu'ici, je ne l'ai pas vu appréhender les réformes avec une compréhension démocratique", a déclaré M. Erdogan lors d'un point de presse tenu dans la province de Sanliurfa, dans le sud-est de la Turquie, accusant Assad de se comporter autocratique.

"Je crois qu'il est très difficile de parvenir à la paix en Syrie tant que cette approche continue", a-t-il ajouté.

M. Erdogan a tenu ces propos après que M. Assad avait salué dimanche les récentes élections du 7 mai en Syrie, dans son discours au nouveau Parlement.

Le Premier ministre turc a noté que les élections syriennes n'étaient pas démocratiques, exhortant le président Assad à "en tirer des leçons" de la peine de prison à vie de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak.

La Turquie, auparavant proche allié de la Syrie, a imposé à Damas une série de sanctions, y compris un embargo sur les armes, en raison de sa répression présumée des manifestants anti-gouvernementaux.

La semaine dernière, la Turquie a ordonné les diplomates syriens de l'ambassade à Ankara de quitter le pays à la suite des meurtres de plus de 100 civils dans le village de Houla, dans le centre de la Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »