Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.06.2012 08h12
Président kirghiz: l'OCS devient une organisation internationale influente (INTERVIEW)

L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) est devenue une organisation internationale importante et influente un peu plus de dix ans après sa création, a déclaré le président kirghiz Almazbek Atambaïev.

"Aujourd'hui, nous pouvons dire avec confiance que l'OCS est un groupe international important et influent, qui s'est engagée à développer des mécanismes de coopération efficaces visant à sauvegarder la paix et la stabilité régionales, de renforcer les échanges économiques et commerciaux et de promouvoir la coopération humaniste", a-t-il indiqué.

"Nous concentrons nos efforts sur la résolution conjointe des problèmes d'urgence régionaux et internationaux", a-t-il dit dans une interview exclusive accordée à l'agence de presse Xinhua avant le sommet de l'OCS prévu à Beijing les 6 et 7 juin.

Le président Atambaïev a souligné que le développement de l'OCS dans la dernière décennie avait pleinement affiché sa nature progressive.

"Il est connu que l'OCS a été initialement prévue comme une organisation pour résoudre des problèmes dans la délimitation des frontières et renforcer la confiance dans le domaine militaire," a-t-il rappelé.

Toutefois, à la lumière de l'évolution de la politique et l'économie dans le monde, l'OCS a constamment adapté ses activités par rapport aux défis et menaces modernes, générant de nouveaux domaines et missions de coopération, a noté le président Atambaïev.

Un des résultats les plus remarquables du mécanisme de coopération de l'OCS était que les pays membres ont réussi à harmoniser leurs efforts à temps pour minimiser l'impact de la première vague de la crise financière mondiale, a-t-il révélé, en ajoutant que le développement continu des économies comme la Chine, la Russie et le Kazakhstan était une preuve forte.

En outre, "un nombre considérable d'Etats et d'organisations internationales s'intéressent de plus en plus à l'OCS, ce qui est aussi une preuve claire du prestige et de l'influence en croissance de l'organisation," a poursuivi le président.

Les événements majeurs qui ont eu lieu ces dernières années dans le monde et la nouvelle situation géopolitique ont rendu nécessaire l'intensification des efforts communs dans la diplomatie multilatérale, en particulier dans le domaine de la sécurité internationale et régionale, a-t-il dit.

Sans aucun doute, la tâche principale des pays membres de l'OCS était maintenant la lutte contre le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, a déclaré le président, en ajoutant qu'il était donc d'une importance vitale pour améliorer le mécanisme de consultation, renforcer les échanges de renseignements et coordonner des efforts conjoints afin de faire face à des menaces et défis potentiels.

Concernant la coopération économique dans le cadre de l'OCS, le président Atambaïev a indiqué que la poursuite de la crise financière mondiale constituait une menace sérieuse pour la sécurité régionale et le développement stable des pays membres de l'OCS.

Le Kirghizistan est pour une intégration économique car il est impossible de faire face à ce problème économique mondial tout seul, a-t-il précisé.

Une autre tâche principale des pays membres de l'OCS était la promotion d'un développement économique global et équilibré pour améliorer les conditions de vie de leurs peuples ainsi que coordonner l'intégration dans l'économie mondiale, a-t-il dit.

A cet égard, M. Atambaïev a exprimé sa gratitude envers la direction chinoise pour son prêt de 10 milliards de dollars aux pays membres de l'OCS en 2009 afin de faire face aux conséquences de la crise économique mondiale.

"Nous attachons une grande importance à la création du fonds de développement et de la banque de développement de l'OCS en tant que mécanismes de soutien financier pour les grands projets", a-t-il indiqué. "Les peuples de nos pays devraient pleinement percevoir les bienfaits du partenariat dans le cadre de l'OCS."

En ce qui concerne les perspectives de l'OCS, le président Atambaïev a appelé les pays membres à renforcer leur confiance politique mutuelle, à approfondir leur coopération de sécurité et à promouvoir leur coopération multilatérale pragmatique dans des domaines tels que le commerce et l'économie.

De plus, "une coopération plus étroite avec d'autres organisations internationales et régionales, ainsi qu'avec d'autres pays pourrait apporter de bonnes opportunités à l'OCS pour renforcer sa position sur la scène internationale", a déclaré le président Atambaïev.

Le Plan stratégique pour le développement à moyen terme de l'OCS sera adopté à l'issue du sommet de Beijing, afin de mieux fixer l'orientation de l'OCS en matière de développement et de déterminer les tâches principales de l'organisation pour la prochaine décennie, a-t-il souligné.

Créée en 2001, l'OCS regroupe la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?