Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.06.2012 09h13
La Russie va développer la 5e génération de bombardier stratégique (PM russe)

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a déclaré samedi que son pays mettrait au point un bombardier stratégique de la cinquième génération.

S'exprimant lors d'une réunion sur l'aviation stratégique dans la ville de Kazan, au centre de la Russie, M. Medvedev a confirmé le plan du gouvernement russe visant à développer un chasseur et un nouveau type de bombardier stratégique de la cinquième génération.

M. Medvedev a exhorté les forces armées russes à s'armer de "nouvelles technologies" à hauteur de 30% dans les trois prochaines années voire de 70% d'ici cinq ans, selon le service de presse du Kremlin.

Le Premier ministre a également admis que l'armée de l'air russe avait beaucoup de problèmes, assurant toutefois que le gouvernement "essayait de résoudre ces problèmes".

Les Forces armées russes ont acquis 15 nouveaux avions de combat et un jet de la quatrième génération en 2011.

Les médias locaux ont évoqué plus tôt une source proche du ministère de la Défense, affirmant que la Russie n'était pas prête à construire un bombardier stratégique de la nouvelle génération, du moins avant 2025.

La même source a fait savoir que le nouveau bombardier serait construit avec la technologie furtive et que les travaux se dérouleraient dans le bureau de conception Tupolev (Tu) à Kazan, capitale de la République du Tatarstan.

Le premier vice-ministre de la Défense Vladimir Popovkine a dit auparavant que la Russie n'allait pas accélérer le développement d'un nouveau bombardier à longue portée, au moins jusqu'en 2015. De surcroît, les forces aériennes devraient moderniser la flotte existante des bombardiers stratégiques Tu-95MC et Tu-160 d'ici 2025 ou 2030.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous