Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.06.2012 13h34
Washington salue la déclaration de Pyongyang sur les essais nucléaires

Les États-Unis ont salué lundi la déclaration de la République populaire démocratique de Corée ( RPDC), disant qu'elle n'avait aucun projet d'effectuer un troisième essai nucléaire dans l'immédiat.

"De toute évidence nous les jugerons sur leurs actes et non sur leurs paroles", a déclaré la porte-parole du département d'État Victoria Nuland.

"C'est évidemment une bonne chose que leurs paroles s'améliorent", a-t-elle déclaré aux journalistes lors d'un point presse régulier.

"Mais nous continuons de les appeler à remplir leurs obligations internationales en s'abstenant de tout activité provocatrice, y compris toute rhétorique provocatrice à l'égard de leurs voisins", a-t-elle ajouté. "Ils doivent être liés par les termes de leurs obligations envers l'ONU et (de ce qui a été convenu lors) des discussions auxquelles ils ont participé depuis 2005".

Mme Nuland faisait référence aux pourparlers à six qui impliquent la RPDC, la Corée du Sud, le Japon, la Chine, la Russie et les États-Unis, au sujet de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La Corée du Sud a tenté de "mettre à l'épreuve les nerfs de la RPDC afin de la pousser à effectuer un essai nucléaire, mais cela n'est pas dans nos plans à l'heure actuelle", a déclaré samedi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de RPDC dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle du pays, KCNA.

Le 19 mai, une déclaration du G8 réuni aux États-Unis appelait Pyongyang à abandonner tous ses programmes nucléaires et de missiles balistiques "de manière complète, vérifiable et irréversible", après l'échec de son lancement d'un satellite "d' observation terrestre" le 13 avril.

Réagissant à cette déclaration, la RPDC avait déclaré le 22 mai qu'elle n'avait aucun projet de mener des essais nucléaires en parallèle de son programme pacifique de développement de satellites.

La RPDC a effectué deux essais de missiles nucléaires en octobre 2006 et mai 2009, encourant en conséquence des sanctions de la part du Conseil de sécurité de l'ONU.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous