Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.06.2012 08h19
La Russie opposée à des sanctions unilatérales contre l'Iran

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré ici à Téhéran mercredi que Moscou s'opposait à toutes sortes de sanctions unilatérales contre l'Iran au sujet de son programme nucléaire controversé, tout en accusant les Etats-Unis d'armer l'opposition syrienne.

Sergueï Lavrov s'est exprimé à ce propos lors d'une conférence de presse conjointe en présence de son homologue iranien, Ali Akbar Salehi, après leur réunion à Téhéran.

Répondant à une déclaration de la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, qui a accusé la Russie d'envoyer des hélicoptères de combat à la Syrie, M. Lavrov a déclaré que la Russie n'avait pas envoyé d'armes au gouvernement syrien en violation du droit international, et qu'il accusait quant à lui Washington d'armer l'opposition syrienne.

Le diplomate russe rencontrera d'autres officiels iraniens mercredi, notamment le secrétaire du Conseil suprême de sécurité national et le principal négociateur sur le nucléaire, Saeed Jalili, sur la question du nucléaire iranien et la situation syrienne.

La visite de M. Lavrov en Iran intervient quelques jours avant les nouvelles négociations cruciales entre l'Iran et les pays du G5+1, à savoir les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne, qui se dérouleront la semaine prochaine à Moscou.

La Russie, qui possède le droit de veto au Conseil de sécurité, joue un rôle influent dans les négociations sur la crise du nucléaire iranien.

Des analystes estiment que le calendrier de la visite de M. Lavrov à Téhéran laisse comprendre que la Russie est inquiète de la lenteur des progrès dans les négociations, et qu'elle espère pousser l'Iran à adopter une position coordonnée avec Moscou lors des prochaines négociations.

Les dernières négociations entre l'Iran et les pays du G5+1 se sont déroulées la semaine dernière à Bagdad.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant
Les relations sino-iraniennes