Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.06.2012 15h34
La Russie nie avoir discuté de la démission de Bachar al-Assad avec l'Occident

La Russie n'a pas discuté du plan de démission du président syrien Bachar al-Assad avec l'Occident, a affirmé vendredi le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland a déclaré jeudi que les négociations entre la Russie et les Etats-Unis sur la démission de M. Assad étaient "possibles".

Commentant les présumées négociations entre la Russie et les Etats-Unis sur le plan de "transformation politique" en Syrie, M. Lavrov a déclaré que ces négociations "n'ont pas et n'ont pas pu avoir lieu", car elles "contrediraient totalement notre position", a rapporté l'agence de presse Interfax, citant le diplomate qui s'exprimait lors d'une conférence de presse après des discussions avec son homologue irakien Hoshyar Zebari.

"Nous ne prenons pas de décisions pour les Syriens", a déclaré M. Lavrov, ajoutant qu'il allait discuter d'une conférence internationale russe sur la Syrie avec M. Zebari vendredi dans la journée.

M. Lavrov a également énuméré deux conditions pour la participation de la Russie à la conférence internationale sur la Syrie prévue le 30 juin à Genève. D'une part, elle devrait rassembler "les bons participants"; d'autre part, le centre des négociations devra être la facilitation du dialogue politique en Syrie au lieu de faire des prédéterminations pour les Syriens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme