Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.06.2012 08h05
France/législatives : clôture du scrutin du deuxième tour

Le scrutin du deuxième tour des élections législatives ont clôturé dimanche vers 18H00 (16H00 GMT) dans la plupart des communes, et à 19H00 ou 20H00 (17H00 ou 18H00 GMT) dans les grandes villes en France métropolitaine.

Par ce scrutin, les électeurs français devaient attribuer le reste des 541 sièges à l'Assemblée nationale (chambre basse du Parlement), encore en jeu après le premier tour du 10 juin.

Les électeurs des départements et territoires d'outre-mer et les Français expatriés sur le continent américain ont voté samedi dans les mêmes conditions que ceux de la métropole, c'est-à-dire sans connaître les résultats du vote.

Pour être élu au premier tour, un candidat doit réunir la majorité absolue des suffrages exprimés correspondant au moins à un quart des électeurs inscrits. Au deuxième tour, la majorité relative suffira.

Au premier tour des élections législatives tenu il y a une semaine, un total de 36 députés, dont le Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, ont été élus. Parmi ces élus, 23 sont issus du Parti socialiste (PS, gauche), un de divers gauche, un des Verts (gauche), et sept de l'Union pour un mouvement populaire (UMP, centre-droite), deux élus du Parti radical (centre- droite), un du Nouveau centre (centre) et un de divers droite.

Selon les projections de plusieurs instituts de sondage, le PS et ses alliés de gauche pourraient assurer la majorité absolue des 577 sièges à l'Assemblée nationale. Et la principale question du deuxième tour est de savoir si le PS obtiendra à lui seul la majorité absolue à l'Assemblée nationale, qui est de 289 sièges.

Au premier tour, les partis de gauche ont obtenu 46,7% des suffrages exprimés, dont 34,4% pour le PS et les divers gauche, 5, 4% pour les Verts et 6,9% pour le Front de Gauche.

Quant à l'UMP et ses alliés, ils ont collecté 34,1% des voix au premier tour, face à une montée forte du Front national (FN, souverainiste, souvent considéré comme un parti d'extrême-droite), qui, avec 13,6%, a réalisé l'un de ses meilleurs scores aux élections législatives et pourrait avoir un ou deux élus.

Le taux d'abstention au premier tour des élections législatives avait été de 42,77%, selon les chiffres publiés par le ministère français de l'Intérieur. Et au deuxième tour, ce chiffre serait encore plus élevé, ont estimé dimanche plusieurs organes de presse français.

Ce scrutin se déroule quelques semaines après l'élection présidentielle remportée par le socialiste François Hollande face au président sortant Nicolas Sarkozy, le 6 mai dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment insuffler de la vie dans la Zone Euro
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant