Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.06.2012 08h08
France/législatives : le PS et ses proches alliés remportent la majorité absolue à l'Assemblée nationale (estimations)

Le Parti socialiste (PS) et ses proches alliés ont remporté la majorité absolue à l'Assemblée nationale (chambre basse du Parlement français), selon les estimations des résultats du deuxième tour publiées dimanche soir par plusieurs instituts de sondage.

Le PS a recueilli entre 312 et 326 sièges, plus que la majorité absolue à l'Assemblée nationale (289 sur 577 sièges), selon les estimations.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault serait réconforté pour pouvoir conduire ses réformes, sans même avoir besoin de faire alliance avec les Verts qui pourront désormais constituer un groupe parlementaire.

C'est la première fois depuis 1981 que le PS s'assure d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Ayant remporté les élections sénatoriales en 2011 et la présidentielle de 2012, le PS assure désormais la prédominance sur la scène politique de la France.

Selon les estimations de sondage, les Verts (gauche) en obtiendraient 18 à 24 et le Front de gauche 9 à 11.

L'Union pour un mouvement populaire (UMP, centre-droite) et le Nouveau Centre (centre) pourraient collecter entre 212 et 234 sièges, le Front national (extrême-droite) au mois deux sièges et le Mouvement démocrate (MoDem, centre) 1 ou 2 sièges.

Parmi les ténors des différentes familles politiques, Ségolène Royal (gauche), François Bayrou (centre) et Nadine Morano (droite) ou encore Michèle Alliot-Marie (droite) ont été battus dans leur circonscriptions respectives. La présidente du Front national (FN, extrême-droite) Marine Le Pen serait également battue à Hénin- Beaumont (nord), mais le FN a demandé un recomptage des voix.

Le scrutin du deuxième tour des élections législatives ont clôturé dimanche vers 18H00 (16H00 GMT) dans la plupart des communes, et à 19H00 ou 20H00 (17H00 ou 18H00 GMT) dans les grandes villes en France métropolitaine.

Par ce scrutin, les électeurs français devaient attribuer le reste des 541 sièges à l'Assemblée nationale, encore en jeu après le premier tour du 10 juin. Au premier tour des élections législatives tenu il y a une semaine, un total de 36 députés, dont le Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, ont été élus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment insuffler de la vie dans la Zone Euro
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant