Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2012 08h19
Le Liban dans l'ennui avec l'hébergement croissant des Syriens déplacés

La ville de Bekaa à Arsal est occupée avec l'hébergement d'environ 200 Syriens déplacés, au moment où une nouvelle vague de familles déplacées ont fui leurs foyers en raison des combats entre les forces de sécurité syriennes et les rebelles opposés.

Une source de sécurité libanaise a déclaré à Xinhua que durant les deux dernières semaines, 186 Syriens avec diverses blessures ont été admis dans les hôpitaux de Bekaa et du Nord-Liban, en plus de 34 familles d'environ 200 personnes qui ont trouvé refuge dans la région de Bekaa.

La source prévoit que le nombre de personnes déplacées vont augmenter dans les prochaines semaines en raison de l'intensification des combats entre l'armée syrienne et des rebelles dans les zones adjacentes à la frontière avec le Liban.

Des travailleurs civils locaux avaient construit des tentes et des abris aux abords d'Arsal pour loger les familles déplacées temporairement, dans un geste sans précédent.

Toutefois, l'initiative a rencontré le refus de la plupart des résidents d'Arsal avec divers responsables politiques et militaires qui craignent que les camps seront utilisés comme abris militaires pour les rebelles contre le régime syrien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent
Le sommet du G20 va être confronté à de lourdes tâches