Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.06.2012 08h21
Obama et Poutine appellent l'Iran à restaurer la confiance internationale sur son programme nucléaire

Le président américain Barack Obama et son homologue russe Vladimir Poutine ont appelé lundi l'Iran à redoubler d'efforts pour restaurer la confiance de la communauté internationale sur son programme nucléaire contesté.

Tout en reconnaissant le droit de l'Iran d'utiliser pacifiquement de l'énergie nucléaire, les deux dirigeants ont approuvé que Téhéran devait "faire de sérieux efforts visant à restaurer la confiance internationale" sur son programme nucléaire controversé, selon un communiqué conjoint publié à l'issue de leur entretien en marge du sommet du G20 qui se tient lundi et mardi dans la station balnéaire mexicaine de Los Cabos.

Les deux présidents ont invité Téhéran à "honorer en tous points" ses obligations liées aux résolutions concernées du Conseil de sécurité des Nations unies et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), un organisme onusien de surveillance nucléaire.

"Notre objectif commun demeure un règlement complet négocié sur la base des principes de l'approche étape par étape et de la réciprocité", ont-ils indiqué.

Le communiqué conjoint américano-russe intervient au moment où la dernière session des pourparlers entre l'Iran et les six puissances ont démarré lundi à Moscou.

Les deux dernières sessions des discussions sur la question avaient eu lieu respectivement en avril à Istanbul, en Turquie, et en mai à Bagdad, en Irak. Toutes les parties concernées ont estimé ces discussions fructueuses et ont convenu de se réunir à nouveau.

L'Union européenne, les Etats-Unis et certains autres pays ont imposé un embargo pétrolier comme leur part de sanctions visant à faire pression sur Téhéran pour la reprise des pourparlers sur le programme nucléaire iranien.

Lors d'un point de presse vendredi, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Weiming, a déclaré que la Chine était toujours d'avis que les dialogues et les négociations étaient la seule voie juste et viable permettant de résoudre le problème nucléaire iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent
Le sommet du G20 va être confronté à de lourdes tâches