Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.06.2012 08h18
Le président russe entame une visite en Israël

Le président russe Vladimir Poutine est arrivé lundi matin en Israël pour y effectuer une visite d'une journée, au cours de laquelle il discutera des questions relatives à l'Iran, à la Syrie, à l'Egypte et aux relations bilatérales.

M. Poutine a été accueilli par le ministre israélien des Affaires étrangères dans la matinée à l'aéroport de Tel Aviv, et s'est ensuite rendu dans la ville côtière du nord d'Israël, Netanya, où il a inauguré un mémorial en souvenir de la victoire de l'Armée rouge de l'Union soviétique sur les Nazis au cours de la Seconde guerre mondiale.

Le président israélien Shimon Peres a participé à la cérémonie à Netanya. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui devait participer à la cérémonie inaugurale, n'a pas pu se déplacer en raison d'un problème à la jambe, et rencontrera M. Poutine à Jérusalem.

M. Poutine a déclaré que l'Armée soviétique était celle qui a "coupé la tête du monstre Nazi et a permis à toutes les nations de survivre", en remerciant M. Netanyahu, M. Peres et "tous ses amis israéliens" pour ce monument.

M. Peres, pour sa part, a salué les actions de l'Union soviétique contre l'Allemagne Nazi, ainsi que les efforts actuellement déployés par le gouvernement russe pour promouvoir la paix entre Israéliens et Palestiniens.

M. Poutine s'entretiendra en tête-à-tête avec M. Netanyahu dans l'après-midi, puis participera à une réunion avec les autres ministres. MM. Poutine et Netanyahu discuteront de l'Iran et de la Syrie, sujets sur lesquels les opinions des deux pays divergent grandement.

Alors qu'Israël ne cesse de répéter que les négociations sur le nucléaire entre les puissances mondiales et l'Iran ne mènent nulle part et ne font que donner plus de temps à l'Iran pour faire avancer son programme nucléaire, la position russe est d'accorder plus de temps au processus diplomatique.

Les deux dirigeants discuteront également de la victoire des Frères musulmans à la présidentielle égyptienne.

Après son passage en Israël, le dirigeant russe se rendra à Bethléem où il inaugurera un centre culturel russe. De là, il traversera le passage Allenby pour la Jordanie, où il rencontrera le roi Abdullah, avant de rentrer en Russie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent