Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.06.2012 08h25
La politique d'austérité a un impact grave sur le modèle en Europe,selon le président de l'APCE

"Les politiques d'austérité qui sont menées un peu partout en Europe sont nécessaires dans le contexte actuel de la crise de la dette publique, mais leur impact sur notre modèle social est grave", a estimé lundi le président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Jean-Claude Mignon.

"La crise économique et financière en Europe et ses conséquences pour notre modèle politique et économique, sont les thèmes qui dominent l'actualité internationale et européenne aujourd'hui", a indiqué M. Mignon dans un discours prononcé lors de l'ouverture de la session d'été de l'APCE à Strasbourg.

Selon lui, des millions d'européens dans de nombreux Etats membres du Conseil de l'Europe sont concernés par ces politiques d'austérité.

"Face à la diminution de leur pouvoir d'achat et à l'augmentation du chômage, ils expriment leur sentiment d'incompréhension par rapport au coût social des efforts demandés", a-t-il observé.

Par ailleurs, pour M. Mignon, "cette crise a aussi des conséquences politiques: nombreux sont ceux qui ne croient plus aux mécanismes démocratiques traditionnels et manifestent leur mécontentement dans la rue ou en soutenant des courants et des partis politiques aux positions extrêmes voire même extrémistes".

A ce sujet, il a demandé aux membres de l'APCE d'"être constamment à l'écoute des millions d'européens et d'agir pour trouver des réponses à leurs préoccupations".

Selon le programme de la session qui dure jusqu'au 29 juin, les membres de l'APCE auront une discussion commune sur les répercussions de la crise financière et économique, qui comprendra l'examen d'un rapport consacré au danger des mesures d'austérité pour la démocratie et les droits sociaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent