Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.06.2012 08h20
La Russie va retirer 2400 kg de combustible nucléaire à l'étranger d'ici 2016

La Russie compte retirer près de 2400 kg d'uranium hautement enrichi des centrales nucléaires de plusieurs autres pays d'ici 2016, a rapporté mardi l'agence atomique Rosatom.

Le directeur de Rosatom, Sergueï Kirienko, a déclaré que la Russie allait retirer les matériaux nucléaires utilisés d'Ouzbékistan d'ici la fin de l'année 2012 et du Vietnam en 2013, et allait dépenser près de 12,5 millions de dollars pour transformer ses quatre réacteurs nucléaires en uranium plus faiblement enrichi dans le cadre d'un programme de coopération nucléaire russo-américain sur l'utilisation pacifique de l'énergie atomique.

Un ou deux réacteurs seront transformés en 2014, a déclaré M. Kirienko aux journalises après une réunion avec le secrétaire américain à l'Energie, Daniel Poneman.

Les deux officiels ont co-présidé le groupe de travail sur l'énergie nucléaire et la sécurité nucléaire de la commission présidentielle bilatérale russo-américaine.

M. Kirienko a déclaré que la Russie avait déjà retiré en 2012 plus de 100 kg de combustible nucléaire usé d'Ukraine, des Etats-Unis et du Mexique. A ce jour, la Russie a déjà arrêté neuf réacteurs qui utilisaient du fuel hautement enrichi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent