Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.07.2012 08h08
La mission d'observation de l'ONU en Syrie sera consolidée sur une base régionale (général Mood)

Le chef de la mission d'observation de l'ONU en Syrie (UNSMIS), le général Robert Mood, a affirmé que la mission serait consolidée et renforcerait sa présence au niveau régional, expliquant que l'escalade de la violence, qui a atteint un niveau sans précédent, avait réduit sa capacité à observer et à aider l'organisation d'un dialogue local.

Lors d'une rencontre avec des journalistes, le général Robert Mood a indiqué jeudi que la mise en place de "sites de travail régionaux" allait permettre de donner une plus grande flexibilité à la mission, afin qu'elle puisse travailler plus efficacement et faciliter le dialogue politique en Syrie dès sa reprise. La mission a en effet été suspendue le mois dernier en raison de l'escalade de la violence.

"Nous souhaitons consolider notre mission afin de pouvoir apporter un meilleur soutien au peuple syrien dans les jours à venir", a indiqué le général Mood. "Nous allons renforcer notre présence sur une base régionale afin de nous donner, dès que nos activités reprendront, la souplesse nécessaire pour travailler efficacement, en facilitant le dialogue politique et en développant des programmes de stabilisation", a-t-il ajouté.

Dès la semaine prochaine, huit sites de travail régionaux seront consolidés, a indiqué le général Mood, ajoutant que la mission allait "transférer du personnel et du matériel depuis Hama, Idlib et Tartous, afin de renforcer sa présence dans d'autres endroits".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire