Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.07.2012 09h59
L'Iran fermera le détroit d'Ormuz "s'il se sent menacé" (commandant)

Le président du comité des chefs d'état-major de l'armée iranienne a déclaré que l'Iran fermerait le détroit d'Ormuz s'il était menacé, a rapporté la chaîne de télévision Press TV.

L'Iran dispose d'un plan capable de fermer le détroit stratégique d'Ormuz, mais il ne le mettra à exécution que si la sécurité du pays est menacée, a indiqué le général Hassan Firuzabadi.

"Nous disposons d'un plan de fermeture du détroit d'Ormuz, car un officier doit prévoir tous les scénarios", a affirmé vendredi le général Firuzabadi, en marge d'une conférence tenue à Téhéran.

Un député iranien a également réaffirmé mercredi dernier que la République islamique d'Iran fermerait ce détroit stratégique du Golfe Persique si les sanctions occidentales contre l'Iran s'alourdissaient.

"Si nous en venons à être écrasés sous les sanctions, nous ne laisserons plus une seule goutte de pétrole passer par le détroit d'Ormuz", a déclaré Arsalan Fathipour, chef de la Commission économique du Majlis (Parlement) iranien.

Certains responsables du gouvernement et de l'armée ont déjà averti qu'ils pourraient recourir à tous les moyens à leur disposition, en particulier à la fermeture du détroit d'Ormuz, si jamais les sanctions imposées par l'Occident contre les activités nucléaires controversées de l'Iran en venaient à nuire aux exportations et aux intérêts de la République islamique.

En janvier, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) ont approuvé de nouvelles sanctions contre Téhéran, interdisant aux Etats membres de l'UE d'acheter du brut à l'Iran. Ces sanctions sont entrées en vigueur dimanche.

En outre, les Etats-Unis ont également imposé leur propre ensemble de sanctions en juin, dirigées contre les institutions financières de tous les pays qui continuent à acheter du pétrole iranien. Toutefois, les Etats-Unis ont pour le moment accepté d'exempter 20 pays de sanctions, pour une période de 180 jours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire