Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.07.2012 08h06
Le Liban renforce son déploiement militaire à la frontière syrienne

Le cabinet libanais qui s'est réuni lundi soir au Palais présidentiel de Baabda a décidé de renforcer le déploiement militaire à la frontière avec la Syrie, au nord du pays, et de prendre toutes les mesures nécessaires pour mieux contrôler la frontière, afin de prévenir toute infiltration des éléments armés vers la Syrie.

A l'issue de la réunion du cabinet, le ministre libanais de l'Information, Walid Daouk a indiqué que le gouvernement avait approuvé un plan proposé par le commandement de l'armée à cette fin.

Il a ajouté que le cabinet avait mis l'accent sur la nécessité de renforcer le déploiement de l'armée le long de la frontière entre la Syrie et le Liban et de prendre toutes les mesures nécessaires pour contrôler la région frontalière.

Par ailleurs, une source parlementaire a déclaré à l'agence de presse Xinhua que cette décision était similaire à un ordre exécutif et confirmait la déclaration de Baabda, annoncée après la dernière réunion du Comité de dialogue national le 11 juin, selon laquelle "les dirigeants politiques libanais acceptent de distancer le Liban de la crise régionale et de ne pas faire du pays un point de passage pour les éléments armés ou pour le trafic d'armes vers la Syrie".

Cette source a également fait savoir que la décision du cabinet avait été prise dans le contexte de la politique de dissociation des événements syriens adoptée par le gouvernement, et de son refus d'établir une zone tampon libre au Liban.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire