Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.07.2012 09h18
L'Iran prêt à rencontrer des groupes d'opposition syriens

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a déclaré dimanche que Téhéran était prêt à s'entretenir avec les groupes d'opposition syriens dans le but de promouvoir le dialogue entre ces derniers et le gouvernement syrien.

"La République islamique d'Iran est prête à avoir des réunions avec les dissidents syriens, et à les inviter en Iran, afin de préparer et faciliter les pourparlers entre dissidents et gouvernement syriens", a indiqué M. Salehi, cité par l'agence de presse Fars.

Devant les journalistes à Téhéran, le ministre des Affaires étrangères a souligné qu'il était très important de trouver une solution à la crise syrienne, tout en exprimant l'espoir que la cette crise pourrait être résolue grâce à la coopération entre les pays de la région.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, cité samedi par la presse nationale, avait déjà indiqué que Téhéran était prêt à aider à résoudre la crise, en favorisant le dialogue entre le gouvernement syrien et l'opposition.

L'émissaire conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, a déclaré lors de sa visite à Téhéran mardi que l'Iran devrait faire partie de la solution à la crise syrienne, une suggestion qui a été fermement rejetée par les États-Unis.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, M. Annan a déclaré que l'Iran pourrait jouer un rôle positif dans le règlement de la crise syrienne.

L'Iran, un proche allié de la Syrie, s'est déclaré fermement opposé à toute forme d'intervention étrangère en Syrie, mais a appelé le gouvernement syrien à écouter les demandes de son peuple et à entreprendre des réformes.

Ces derniers mois, certains pays occidentaux ont accusé Téhéran de fournir des armes à Damas pour réprimer l'opposition, une accusation démentie par Téhéran.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire