Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.07.2012 08h24
La Turquie renonce à la dernière minute à attaquer la Syrie suite à l'incident d'un avion de combat turc (presse)

A la dernière minute, la Turquie a abandonné l'idée de bombarder les systèmes missiles et les armes anti-avions de la Syrie à la frontière, suite à l'incident entre les deux pays le mois dernier concernant un avion de combat turc, a rapporté jeudi le quotidien local Sabah.

Le journal a indiqué que les avions de guerre turcs F-16 étaient prêts à se rendre en Syrie pour y effectuer les bombardements quand les cadavres des pilotes des avions fusillés ont été retrouvés dans la mer.

Cependant, les forces armées turques ont rebroussé chemin, pas assez familières avec les systèmes anti-avions russes déployés en Syrie, selon le média.

Plus important encore, selon le journal, la Turquie a choisi de ne pas attaquer à cause des risques politiques liés à une telle campagne.

Les autorités ont estimé qu'attaquer la Syrie pouvait nuire à l'image de la Turquie, qui soutient les efforts de paix au Moyen-Orient, a précisé Sabah.

La Syrie a abattu l'avion de combat turc le 22 juin. La Turquie affirme que l'avion a été abattu dans l'espace aérien international à l'aide d'un missile guidé par laser ou à chaleur, mais la Syrie souligne quant à elle que l'avion turc a été abattu par des armes anti-avions, car il volait à une altitude de 100 mètres au-dessus de l'espace aérien syrien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 19 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?