Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.07.2012 08h09
Le PKK prend le contrôle de certaines villes le long de la frontière turco-syrienne (presse)

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a déjà pris le contrôle de plusieurs villes situées le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie, ont fait savoir des institutions de sécurité turques, citées jeudi par le journal Turkish Daily Star.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, a pris les armes en 1984, dans l'idée de créer une région autonome à ethnie majoritaire dans le sud-est de la Turquie. Depuis, plus de 40 000 personnes ont trouvé la mort dans des conflits impliquant le groupe.

Des villages kurdes en Syrie étaient connus pour leur opposition au PKK, mais maintenant, ils sont soumis à l'extorsion des activistes du PKK, qui se cachent dans leurs maisons et forment des habitants locaux, selon le rapport.

De 8 à 10 forces du PKK patrouillent la région entre les villes syriennes d'Afrin et d'Alep, forçant des véhicules à accrocher des drapeaux du PKK.

Dans une autre ville syrienne, Kobani, le PKK a ouvert un centre éducatif et culturel nommé "Ecole de langue kurde", a fait savoir le rapport, ajoutant que la petite ville de Raco, contenant 400 maisons, était entièrement contrôlée par des activistes du PKK.

La Turquie, dont 25% de la population est kurde, s'inquiète de la possibilité de l'établissement d'une région semi-autonome kurde dans le nord de la Syrie.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré mercredi dans une entrevue qu'une présence kurde liée au PKK pourrait conduire à une intervention militaire de la Turquie en Syrie.

Les forces de sécurité de la Turquie sont en conflit avec le PKK depuis 28 ans et ont mené des opérations transfrontalières périodiques dans le nord de l'Irak.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam