Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.07.2012 13h09
Israël fera tout ce qu'il peux pour empêcher l'Iran d'obtenir le "nucléaire" (Ehud Barak)

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a averti que son pays "était prêt à faire tout ce qu'il pouvait pour empêcher l'Iran d'obtenir le nucléaire", selon un communiqué obtenu jeudi par Xinhua.

Dans un discours adressé aux diplômés de l'école militaire National Security College mercredi, M. Barak a déclaré qu'il était "pleinement conscient des difficultés et des complexités rencontrées pour empêcher l'Iran d'obtenir des armes nucléaires".

Israël doit prendre "des décisions difficiles et fatidiques" au niveau des méthodes à adopter pour déjouer le programme clandestin d'armement nucléaire iranien, comme le soupçonnent de nombreux pays occidentaux, a expliqué M. Barak.

Les officiels iraniens affirment quant à eux que leur programme n'a que des objectifs pacifiques et médicaux.

Mais M. Barak a ajouté que "devoir faire face au problème" d'un Iran doté des bombes nucléaires "serait bien plus complexe, dangereux et coûteux, autant en termes humains que de ressources, qu'une frappe préemptive".

Récemment, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré: "Il y a actuellement 11 000 centrifugeuses actives dans les centrales d'enrichissement", soit 1 000 de plus que ce que l'Agence internationale de l'énergie atomique avait dénombré dans son rapport en mai.

D'après le Jerusalem Post, le président iranien s'exprimait à ce propos lors d'une rencontre avec le guide suprême l'Ayatollah Ali Khamenei et d'autres officiels à Téhéran.

M. Barak a poursuivi qu'Israël était responsable de sa propre sécurité et ne dépendrait pas des autres Etats, comme les Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam