Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.08.2012 08h07
Les observateurs de l'ONU confirment que les rebelles syriens d'Alep possèdent des chars

La mission d'observation de l'ONU en Syrie a déclaré qu'elle était profondément préoccupée par la situation dans la ville d'Alep, confirmant que les rebelles armés, pour la première fois, sont en possession d'armes lourdes dont des chars.

Lors d'un point de presse mercredi, la porte-parole de la mission de supervision de l'ONU en Syrie, Sausan Ghosheh, a confirmé aux journalistes que "l'opposition est en possession d'armes lourdes dont des chars".

Mme Ghosheh a déclaré que la mission de supervision de l'ONU était "très profondément préoccupée par les violents combats qui ont lieu à Alep".

"Nous avons des informations ... qu'il y a eu un usage intensif d'armes lourdes, y compris des chars et des mitrailleuses lourdes ainsi que de l'artillerie", a-t-elle indiqué, confirmant que "hier pour la première fois nous avons vu des tirs à partir d'un avion de chasse".

Elle a précisé que la situation humanitaire se détériorait à Alep, ajoutant qu '"il y a quelques civils qui sont pris au piège entre deux feux, il y en a d'autres qui cherchent refuge et abri dans des écoles, hôpitaux et bâtiments publics, et des quartiers plus sûrs".

Elle a dit qu'il y avait une pénurie de nourriture, de carburant, d'eau et de gaz, et a appelé toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue.

Plus tôt dans la journée, le président syrien Bachar al-Assad a déclaré que les troupes gouvernementales menaient des batailles décisives, car les ennemis faisaient l'usage d'éléments internes pour saper la stabilité de la Syrie.

Le président al-Assad a fait ces remarques alors que son règne fait face à des menaces internes et externes. Les rebelles armés, avec le soutien de l'Occident, ont lancé une offensive contre le bastion du gouvernement dans la capitale Damas et dans la province d'Alep, le centre commercial de la Syrie.

Selon les récents reportages de la chaîne NBC sur les combats d'Alep, qui ont commencé il y a une semaine, les rebelles ont acquis des missiles sol-air de la Turquie, dont le Premier ministre a récemment déclaré que "les Syriens ... seront bientôt libérés du régime qui a du sang sur les mains".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam