Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.08.2012 08h25
Poutine favorable au déploiement d'une base de l'OTAN en Russie

La Russie est intéressée par la création d'un pôle logistique de l'OTAN sur son territoire, car un tel pôle serait bénéfique pour le pays, a déclaré mercredi le président Vladimir Poutine.

Lors de sa visite dans la ville d'Oulianovsk dans le centre de la Russie, où est prévue l'ouverture d'une base-relais, M. Poutine a exprimé son soutien à cette installation, qui aidera l'OTAN à acheminer ses cargaisons depuis et vers l'Afghanistan.

« Nous y sommes intéressés. Nous sommes intéressés par la perspective d'une accalmie à notre frontière sud (vers l'Afghanistan) » a déclaré M. Poutine aux forces aéroportées à Oulianovsk.

La Russie ne participera pas aux opérations de combat en Afghanistan, néanmoins Moscou souhaite le retour de l'ordre dans ce pays, a-t-il précisé.

« Il y a maintenant une présence des troupes de l'OTAN en Afghanistan. Elles ont besoin d'aide. Si elles continuent de se battre là-bas (..) nous les aiderons », a dit M. Poutine.

Par ailleurs, le président a souligné que la Russie souhaitait aider à l'acheminement des convois de l'OTAN plutôt que d'envoyer des troupes dans le pays.

« Il est dommage que tous les pays participant aux événements en Afghanistan ne pensent qu'à s'en échapper », a dit M. Poutine.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a approuvé la semaine dernière un décret autorisant la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), menée par l'OTAN, à faire passer par une base à Oulianovsk ses convois ferroviaires, terrestres et aériens de et vers l'Afghanistan.

Ce décret se distingue d'un accord précédent qui n'autorisait que les transports terrestres.

Toutefois, ce décret pose une liste de conditions, dont le contrôle douanier, la présentation de certificats officiels et d'autres conditions pour assurer la transparence des convois traversant le territoire russe.

L'opposition russe a protesté contre l'établissement d'une telle base de l'OTAN sur le territoire russe, toutefois le gouvernement a souligné que cette base ne servait qu'à des fins logistiques et ne serait pas transformée en base militaire de l' OTAN.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam