Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.08.2012 10h52
Buenos Aires interdit les navires battant pavillon britannique

La province argentine de Buenos Aires a voté jeudi une loi interdisant aux navires battant pavillon britannique de faire escale ou d'entreprendre quelque opération que ce soit dans ses facilités portuaires.

L'interdiction s'applique également à tous les navires travaillant à l'exploration ou à l'exploitation des ressources naturelles dans les eaux entourant les îles Malouines (Falklands pour les Britanniques), îles contrôlées par le Royaume-Uni, mais sur lesquelles l'Argentine revendique la souveraineté.

La parlementaire Patricia Cubria, qui a proposé le projet, a déclaré que cette loi serait "un outil pour faire avancer la lutte pour la souveraineté sur les Malouines et leurs ressources naturelles".

En décembre, l'Argentine a obtenu le soutien des pays du Marché commun du Sud, qui ont approuvé l'interdiction des navires battant pavillon malouin dans leurs ports.

En mars, le gouvernement argentin a en outre ouvert des enquêtes fiscales par le biais de l'Agence fédérale des recettes publiques, dans le but de décourager les opérations des compagnies pétrolières britanniques à proximité des Malouines.

Depuis 1996, l'administration des Malouines a décerné 34 licences d'exploration des hydrocarbures à cinq compagnies pétrolières britanniques, licences dont l'Argentine rejette la légitimité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis