Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.08.2012 10h57
L'Iran blâme l'ingérence étrangère pour l'échec du plan de paix Annan en Syrie

L'Iran a blâmé l'ingérence étrangère pour l'échec du plan de paix de l'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan, a rapporté vendredi l'agence de presse semi-officielle Mehr.

"Il semble que certains pays qui s' ingéraient n' étaient pas satisfaits des efforts déployés par Kofi Annan pour arrêter l'acheminement d'armes vers la Syrie et mettre fin aux actes terroristes", a indiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.

"Tous ces pays qui sont en faveur de la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient devraient faire un effort commun visant à ramener le calme en Syrie et a ouvrir la voie pour résoudre le problème par le biais des pourparlers syro-syriens entre le gouvernement et l'opposition", a ajouté M. Mehmanparast.

M. Annan a déclaré jeudi qu'il était déçu par le manque de progrès dans le processus de paix syrien et qu'il se retirerait après l' expiration de son mandat actuel le 31 août.

M. Annan a indiqué que sans une pression internationale unie, il était impossible pour lui et personne d'autre d'obliger le gouvernement syrien et l'opposition syrienne à prendre les mesures nécessaires pour commencer le processus politique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis