Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.08.2012 11h01
Les navires de guerre russes ont le droit d'accoster dans le port syrien : ministère de la Défense

Les navires de guerre russes n'ont aucun plan d'accoster au port de Tartous, mais ils n'excluent pas une telle possibilité, a déclaré vendredi le ministère russe de la Défense.

« Dans le cas où la durée de la mission de la flottille serait prolongée, le commandement du groupe est pleinement autorisé à se réapprovisionner en utilisant la base de soutien matériel et technique de Tartous, qui est conçue à cet effet », a indiqué le ministère dans un communiqué.

« Le commandement prévoira le réapprovisionnement des stocks du navire soit par des navires de soutien soit par le biais de la base de soutien à Tartous », a indiqué le ministère.

La Russie avait auparavant démenti tout projet de passer par Tartous.

Actuellement une dizaine de navires de guerre russes, dont de grands bâtiments de débarquement et des navires auxiliaires sont déployés en mer Méditerranée pour des missions d'entraînement au combat.

Selon le ministère, trois navires russes supplémentaires devraient rejoindre ce groupe dans les prochains jours.

Le commandant de la marine russe Viktor Tchirkov a déclaré la semaine dernière que la Russie conserverait sa base de soutien militaire à Tartous, mais il a par la suite précisé que Moscou évacuerait son personnel du port de Tartous « si nécessaire ».

Depuis décembre dernier, la Russie a envoyé plusieurs navires de guerre vers les eaux au large de la Syrie, y compris son porte-avion principal baptisé Amiral Kouznetsov, malgré les inquiétudes des pays occidentaux sur l'éventualité de liens entre ces déploiements et la situation en Syrie.

En janvier, le destroyer russe Amiral Tchabanenko et deux navires d'escorte ont fait escale à Tartous. Moscou a déclaré que cette manoeuvre était prévue de longue date et n'avait aucun lien avec la situation en Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 3 août
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis