Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.08.2012 12h47
Hillary Clinton expose les priorités des Etats-Unis pour résoudre la crise syrienne

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, en visite à Istanbul, a exposé samedi trois points que les Etats-Unis considèrent comme prioritaires dans le cadre des efforts de résolution de la sanglante crise syrienne.

Mme Clinton a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse, donnée peu après sa rencontre avec son homologue turc Ahmet Davutoglu. Elle a déclaré que les Etats-Unis et la Turquie étaient du même avis sur le fait qu'il existait trois priorités à respecter au cours de la prochaine étape des efforts de résolution de la crise syrienne.

Premièrement, les Etats-Unis et la Turquie continueront à apporter un soutien aux groupes d'opposition syriens, afin d'accélérer la transition du régime.

"Les Etats-Unis fourniront aux groupes d'opposition une aide financière, et une assistance technique dans le domaine des communications", a précisé Mme Clinton.

Deuxièmement, les Etats-Unis et la Turquie coopéreront pour faire face à la crise humanitaire provoquée par les violence qui ravagent la Syrie.

Mme Clinton a ainsi annoncé une aide humanitaire supplémentaire de 5,5 millions de dollars au peuple syrien, portant ainsi l'aide américaine à 82 millions de dollars dès le débute de la crise il y a 17 mois.

Enfin, Mme Clinton a exprimé la solidarité des Etats-Unis avec la Turquie dans la lutte contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). "La Syrie ne doit pas devenir un refuge pour les terroristes du PKK", a souligné Mme Clinton, avant d'ajouter que les Etats-Unis "soutenaient fermement" la Turquie dans sa lutte contre le PKK.

Hillary Clinton est arrivée samedi à Istanbul. Samedi dans l'après-midi, elle devrait rencontrer le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan pour discuter de la marche à suivre en ce qui concerne la Syrie.

Mme Clinton a également salué les efforts de la Turquie pour accueillir les réfugiés syriens. "La Turquie s'affirme comme un véritable leader régional, et nous sommes fiers qu'elle soit notre partenaire", a-t-elle indiqué.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme