Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.08.2012 08h12
L'Unasur soutient l'Equateur pour l'asile accordé à Assange

Les ministres des Affaires étrangères des pays sud-américains ont exprimé dimanche leur soutien à l'octroi d'asile de l'Equateur à Julian Assange, fondateur de Wikileaks, reprochant à la Grande-Bretagne de "menacer" de faire irruption de force dans l'ambassade équatorienne à Londres.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union des Etats sud-américains (Unasur) ont manifesté leur solidarité avec l'Equateur dans une déclaration commune publiée à l'issue d'une réunion d'urgence dans la ville équatorienne de Guayaquil.

Dans ce texte en sept points, les ministres ont exprimé le soutien de l'Unasur au gouvernement du président équatorien Rafael Correa, face à la menace de la Grande-Bretagne d'user de la force pour pénétrer dans l'ambassade de l'Equateur à Londres pour capturer Assange.

Faisant valoir la légitimité des dispositifs qui permettent d'accorder asile et refuge dans le but de protéger les droits de l'Homme, la déclaration a réitéré le droit souverain d'un pays d'accorder l'asile, "condamnant fermement la menace d'user de la force entre pays".

La déclaration souligne que la menace de la Grande-Bretagne de faire irruption dans l'ambassade va à l'encontre de la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques et de la Convention de Vienne de 1963 sur les relations consulaires, textes qui sont toujours en vigueur aujourd'hui.

L'Unasur a appelé l'Equateur et la Grande-Bretagne à poursuivre le dialogue et la négociation dans le cadre des lois internationales en ce qui concerne l'affaire Assange, lequel est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis le 19 juin dernier, date à laquelle il a officiellement demandé l'asile en Equateur.

L'Unasur est la deuxième organisation régionale à apporter son appui à l'Equateur et à condamner la Grande-Bretagne.

Les pays membres de l'Alliance bolivarienne pour les Amériques ont également publié une déclaration commune exprimant leur soutien à l'Equateur et leur opposition aux tentatives "d'intimidation" du gouvernement britannique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale