Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.08.2012 08h16
Neuf morts dans un attentat à la voiture piégée en Turquie

Le bilan de l'attentat à la voiture piégée qui a frappé lundi un poste de police dans la province de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, a atteint neuf morts et 68 blessés, a rapporté mardi le quotidien turc Hürriyet Daily News.

Des activistes non identifiés ont fait détoner à distance une voiture chargée d'explosifs lundi soir après l'avoir garée à un arrêt d'autobus près du poste de police de Karsiyaka dans le district de Sehitkamil de la province.

Deux autobus et une voiture ont pris feu et neuf personnes ont été tuées sur le coup, a indiqué le reportage, qui a précisé que du personnel paramédical avait été immédiatement dépêché sur les lieux et que des dizaines de blessés avaient été transportés à l'hôpital.

De précédentes informations émanant du bureau du gouverneur de la province de Gaziantep avaient fait état d'au moins huit morts et 60 blessés.

La police a lancé une enquête pour retrouver les activistes.

Jusqu'à présent, aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attentat.

Certains officiels ont accusé le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d'être responsable de cette attaque meurtrière, mais le PKK a démenti cette accusation dans un communiqué publié mardi.


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale