Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2012 08h31
L'Equateur étudie des stratégies pour permettre à Assange de quitter le territoire britannique

Le président équatorien Rafael Correa a déclaré mercredi que son gouvernement était en train d'étudier des "stratégies juridiques" susceptibles de permettre au fondateur de Wikileaks Julian Assange de quitter la Grande-Bretagne en toute sécurité.

"Nous travaillons sur plusieurs stratégies juridiques en attendant que les tribunaux internationaux ne décident si la Grande-Bretagne doit ou non être forcée à laisser Assange quitter le territoire", a indiqué le président équatorien lors d'une conférence de presse à Quito.

M. Correa a cependant refusé de donner plus de détails sur ces stratégies, "pour des raisons évidentes".

Cependant, il a affirmé que si Assange n'était pas autorisé à quitter la Grande-Bretagne, il pourrait séjourner "indéfiniment" à l'ambassade d'Equateur à Londres.

Julian Assange, 41 ans, est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis deux mois pour éviter son extradition vers la Suède, où il fait face à des allégations de viol et d'agression sexuelle datant de 2010.

Il craint en outre d'être livré aux Etats-Unis, où il serait poursuivi pour avoir divulgué des secrets militaires américains. La Suède, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont de fait refusé d'écarter cette possibilité.


News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?