Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.08.2012 08h33
22 ressortissants azerbaïdjanais poursuivis pour espionnage au profit de l'Iran

Vingt-deux ressortissants azerbaïdjanais ont été jugés mardi sur des accusations de collaboration secrète avec la Garde révolutionnaire iranienne, ont rapporté les médias locaux.

Le procès a débuté à huis clos au tribunal des crimes graves dans la capitale azerbaïdjanaise de Bakou, où les suspects sont accusés en vertu du code pénal du pays de « trahison grave » et « acquisition illégale, transfert et possession d'armes à feu et munitions ».

Tous ont été arrêtés plus tôt cette année lors des opérations effectuées par le ministère de la Sécurité nationale.

Le 14 mars 2012, le ministère de la sécurité nationale a déclaré dans un communiqué que les autorités ont arrêté 22 personnes qui ont été recrutés par la Garde révolutionnaire iranienne et «se sont engagé à l'espionnage contre l'Azerbaïdjan ».

Le groupe a commencé ses opérations dans le pays en 1999 et tous les membres ont acquis des armes pour commettre des attentats terroristes contre des diplomates et hommes d'affaires étrangers, a déclaré le communiqué.

Les agents de sécurité ont saisi des armes et d'explosifs lorsque les suspects ont été arrêtés.

Selon le droit pénal azerbaïdjanais, la sanction pour « trahison grave » peut aller d'un emprisonnement de 10 ans à une condamnation à vie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?