Flash :

Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête Le ministère chinois de la Défense nationale confirme la patrouille de navires de la marine dans les eaux des îles Diaoyu Togo/Afrique de l'ouest : Les étudiants en médecine évaluent les stratégies pour l'atteinte des OMD Un séisme de magnitude 6,0 secoue les îles Salomon

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>International

La France apportera un soutien logistique à une éventuelle intervention au Mali

Mise à jour 28.09.2012 15h27

La France a réaffirmé jeudi sa volonté, par la voix de son ministre français de la Défense Jean- Yves Le Drian, d'apporter "un soutien logistique" à une éventuelle intervention militaire dans le nord du Mali, alors que l'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a menacé mercredi de tuer les quatre otages français enlevés il y a deux ans au Niger, pays voisin du Mali.

Il s'agira d'envoyer "du matériel mais pas des hommes, du soutien indirect à l'opération", a précisé M. Le Drian.

"Nous disons très clairement que nous voulons sauver nos otages, et que les moyens sont mis en oeuvre pour le faire", a-t-il déclaré en répondant, sur i-Télé, à la question de savoir si l'AQMI menace les otages français.

M. Le Drian a indiqué que la situation dans cette zone du Sahel n'était "pas acceptable" et "nous ne pouvons pas laisser faire ça".

"Nous ne laisserons pas faire l'évolution (...) qui aboutit à la constitution d'une espèce de sanctuaire terroriste par des bandes organisées se réclamant d'Al-Qaïda au Mali", a-t-il précisé.

Selon lui, une éventuelle intervention militaire au Mali " revient d'abord aux Africains mais manifestement c'est en cours de gestation".

Le ministre français a rappelé que le président malien avait fait appel à ses voisins regroupés dans la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour qu'ils l'aident à reconquérir le nord du pays, occupé par des islamistes et terroristes.

"Il y a une légalité", a insisté le ministre en référence à la résolution de l'Onu. "Il faut maintenant que les forces africaines s'organisent, déterminent une feuille de route, le fassent en collaboration avec les autorités françaises et nous appuierons logistiquement cette démarche".

Mercredi, le porte-parole du Quai d'Orsay, Philippe Lalliot, a indiqué que la France est disposée à fournir, en temps voulu, dans le cadre d'une initiative africaine et sous mandat de l'Onu, un appui à la requête formulée par les autorités maliennes de transition.

Mardi, le président français François Hollande et le président du Burkina Faso Blaise Compaoré ont eu à Paris "un échange approfondi" sur la crise qui secoue le Mali, selon un communiqué publié mardi soir par l'Elysée. Ils ont évoqué les moyens susceptibles d'aider le Mali à recouvrer la maîtrise de l'ensemble de son territoire et à lutter contre les groupes terroristes qui en contrôlent le Nord.

Le président Hollande a appelé le Mali, la CEDEAO et l'Union Africaine à poursuivre leurs efforts pour trouver une issue à la crise, indique le communiqué.

Ces dernières années, la France a eu des difficultés en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel. La sécurité des ressortissants français est menacée dans une région où des islamistes mécontents de la politique étrangères de la France,ont enlevé plusieurs Français et attaqué des intérêts français. Selon des observateurs politiques avisés, François Hollande pourrait appliquer une politique africaine qui ressemble à celle de Nicolas Sarkozy, caractérisée par des interventions militaires sur le sol africain, comme en Libye et en Côte d'Ivoire.


News we recommend

Un don plein d'espoir pour des mères chinoises Le maquillage : le secret des femmes   De quoi ces photographes sont-ils curieux?
Découvrons l'iPhone 5   Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan» La nudité pour la bonne cause ?
La légende des sirènes du Silver Springs Park Football, transfert : C. Ronaldo vaut 200 millions d'euros ! Les cinq types de jets privés préférés des riches



Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales