Flash :

Ouverture à Vientiane de la 7e réunion du Partenariat parlementaire Asie-Europe Le Premier ministre français plaide pour la ratification du traité budgetaire européen Chine: ralentissement de l'expansion du secteur non manufacturier Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard Les parcs Disney à Tokyo ont enregistré un nombre record de visiteurs d'avril à septembre Forte croissance du tourisme pendant les vacances en Chine Chine: nombre record de passagers dans les trains Défilé prêt-à-porter Maison Rabih Kayrouz printemps-été 2013 à Paris Les prix du gaz naturel et de l'électricité flambent en Turquie OIT: les droits au travail sont indispensables à la reprise économique France : les ventes d'automobile en chute de 18,3 % en septembre La République du Congo appelle à une solution politique négociée en RDC La coopération entre la Chine et l'Afrique s'ouvre aux médias (PAPIER GENERAL) Les troupes somaliennes et de l'UA entrent dans la ville portuaire de Kismaayo (sud) Les forces de l'UA s'emparent d'une autre ville somalienne L'Irak rejette la présence des forces turques sur son territoire Les ennemis ont lancé une "guerre économique" contre l'Iran (président iranien) L'APCE demande à la Russie de "démocratiser le système" L'ONU votera dans deux mois la candidature de la Palestine (Abbas) L'armée syrienne tue 300 insurgés près de Homs (médias)

Beijing  Ensoleillé  26℃~11℃  City Forecast
Français>>International

Le Premier ministre français plaide pour la ratification du traité budgetaire européen

03.10.2012 13h12

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a plaidé mardi devant les députés à l'Assemblée nationale pour la ratification du traité budgétaire européen.

"La conséquence d'un rejet, d'un refus de la ratification, ce serait une crise politique et l'effondrement de l'union monétaire", a mis en garde le Premier ministre français devant les parlementaires.

Tout en assurant que le traité n'entamera pas "la souveraineté" de la France, M. Ayrault a souligné que "la souveraineté budgétaire restera au parlement de la République française" et "nulle règle d'or ne sera inscrite dans la loi fondamentale.

Selon lui, "le traité lui-même ne comporte aucune contrainte sur le niveau de la dépense publique. Il n'impose pas davantage de contrainte sur sa répartition. Il ne dicte en rien la méthode à employer pour rééquilibrer les comptes publics". "L'Europe s'est remise en mouvement. La ratification du traité n'est qu'une première étape. Nous devons la franchir pour aller plus loin", a poursuivi le chef du gouvernement.

Le gouvernement socialiste espère approuver le traité sans avoir besoin de voix de la Droite alors que certains alliés de gauche et des Verts comptent s'y opposer pour des raisons d'austérité.

Dimanche dernier, des milliers de manifestants et certaines personnalités politiques ont exprimé dans les rues leurs réserves en dénonçant des mesures susceptibles d'austérité qui pourraient frapper encore les économies françaises en difficulté.

Convenu en mars dernier par l'ancien président Nicolas Sarkozy et 24 autres dirigeants européens, le nouveau traité budgétaire européen exige que les pays de la zone euro réduisent leurs déficits budgétaires sous peine de sanctions visant à restaurer la confiance dans l'avenir de la monnaie unique.


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»


Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales