Flash :

Les liens entre les Pays-Bas et la Chine sont positifs : ministre néerlandais des A.E. Livre blanc : de plus en plus de citoyens bénéficient de l'assistance juridique gratuite Climat : l'UE lance une campagne de communication paneuropéenne pour promouvoir des solutions Le sommet du dialogue 5+5 souligne l'engagement à renforcer la coopération économique entre la rive nord et la rive sud de la Méditerranée (Quai d'Orsay) La coopération entre la Russie et l'UE entravée par des problèmes économiques La Chine passe en tête des clients des véhicules Volkswagen de luxe devant les Etats-Unis Irak: 23 prisonniers exécutés malgré l'appel de la communauté internationale Crise syrienne: le président turc appelle la communauté internationale à agir Toyota envisage de réduire de moitié sa production en Chine La RPDC déclare le territoire principal des Etats-Unis à portée de ses attaques La Syrie dénonce la proposition d'un gouvernement de transition par la Turquie L'ONU fixe les contours d'une intervention militaire au Mali La France salue la nomination de M. Abdi Farah Shirdon Said au poste de Premier ministre de la Somalie Ban Ki-moon met en garde contre l'escalade du conflit à la frontière Syrie-Turquie Côte d'Ivoire : un haut chef militaire sous-Gbagbo nie les faits de"crimes" portés contre lui Egypte : Morsi décrète l'amnistie pour les personnes coupables de crimes lors du soulèvement Togo : Des résultats de la politique sanitaire rassurent les appuis bilatéraux et multilatéraux (PAPIER GENERAL) La mission militaire de la CEEAC en République Centrafricaine accuse un déficit de 25 milliards de FCFA Burundi : début d'un procès de 23 personnes accusées de terrorisme Tchad : 150 rebelles reviennent à la légalité

Beijing  Très nuageux~Ensoleillé  23℃~10℃  City Forecast
Français>>International

Ban Ki-moon met en garde contre l'escalade du conflit à la frontière Syrie-Turquie

09.10.2012 13h45

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a lancé lundi une mise en garde contre l'escalade dangereuse du conflit à la frontière entre la Syrie et la Turquie.

"La situation en Syrie a pris un tour catastrophe et compromet sérieusement la stabilité des pays voisin et de la région toute entière," a déclaré M. Ban, dans une allocution prononcée au premier Forum mondial de la démocratie tenu à Strasbourg.

Pour le secrétaire général de l'ONU, "l'escalade du conflit le long de la frontière entre la Syrie et la Turquie et l'impact de la crise sur le Liban sont très lourds de conséquences". "Ils montrent que nous sommes face à une calamite régionale dont les ramifications sont mondiales," a-t-il dit.

"Le fait que le gouvernement syrien et les forcces d'opposition continuent de recevoir des armes m'inquiète profondément. Une fois de plus, je demande instamment aux pays qui foirnissent ces armes d'arrêter de le faire", a-t-il ajouté.

En soulignant que la militarisation du conflit ne faisait qu'aggraver la crise, M. Ban a demandé à toutes les parties intéressées de renoncer à la violence et de se diriger vers un règlement politique qui, selon lui, "est le seul moyen de sortir de la crise".

"A l'approche de l'hiver", le secrétaire général de l'ONU a appelé à plus d'aide humanitaire dans la région. "Il faut que les donateurs se montrent plus généreux pour que nous puissions répondre aux besoins croissants de ceux qui sont en difficulté, aussi bien en Syrie que dans les pays voisins, où ont accueillis plus de 300 000 réfugiés," a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Ban a mis l'accent sur l'importance d'" atteindre les objectifs du millénaire pour le développement", fixés par l'ONU avec l'ambition d'éliminer la pauvreté dans le monde d'ici à 2015.

"Instaurer la démocratie, ce n'est pas seulement donner aux citoyens le moyen de s'exprimer. c'est aussi favoriser le développement", a-t-il indiqué.

"Dans l'idéal démocratie, les mères ont les mêmes chances de survie au Soudan du sud qu'en Suède. La triste réalité est qu'il n'y a pratiquement pas de décès maternels parmi les Suédoises, tandis qu'une Sud-Soudanaise sur sept meurt en couche," a-t-il expliqué.

Organisé par le Conseil de l'Europe en partenariat avec la ville de Strasbourg notamment, le premier Forum mondial de la démocratie s'est ouvert officiellement lundi au palais de l'Europe à Strasbourg, avec un thème général portant sur "la démocratie à l'épreuve: entre modèles anciens et réalités nouvelles".

"Devant les évolutions politiques récentes dans de nombreux pays, le Conseil de l'Europe a souhaité lancer un débat annuel sur l'état de la démocratie dans le monde", ont affirmé les organisateurs.

Ce Forum qui rassemble des responsables politiques et des universitaires, mais aussi des "militants de la société civile, des blogueurs, et le grand public", va durer jusqu'au 11 octobre.

Plus de 1 000 personnes, venues d'une centaine de pays pour ce Forum, doivent tenter de "voir comment les démocraties peuvent répondre aux attentes des citoyens tout en respectant les différentes valeurs et traditions", selon les organisateurs.

News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales