Flash :

Voyager avec son chien, c'est possible! Israël : Nétanyahou annonce des élections législatives anticipées Beijing : pic de pollution aux 35 postes de détection L'Iran s'engage à ne pas céder dans son programme nucléaire "pacifique" Irak: 23 prisonniers exécutés malgré l'appel de la communauté internationale Syrie : un bâtiment du Service des renseignements de l'armée de l'air secoué par une explosion La Syrie dénonce la proposition d'un gouvernement de transition par la Turquie Syrie : une explosion fait de nombreux blessés à Damas Crise syrienne: le président turc appelle la communauté internationale à agir Nouvel échange de tirs d'artillerie entre la Turquie et la Syrie Arrestation du faussaire d'informations terroristes L'UE félicite le président vénézuélien Hugo Chavez pour sa réélection Le président français félicite le président Chavez pour sa réélection à la présidence vénézuélien Pourquoi les Etats-Unis craignent-ils les géants des télécoms chinois ? L'Afghanistan rejette un rapport sur un éventuel effondrement du gouvernement après le retrait de l'OTAN Huawei et ZTE protestent contre les accusations de la Chambre des représentants des États-Unis Les touristes ont laissé 47 tonnes de déchets sur la place Tian'anmen Côte d'Ivoire : bilan "globalement positif" dans la lutte contre la vie chère (gouvernement) OMS : la dépression est une maladie courante et les personnes qui en souffrent ont besoin d' une aide et d' un traitement Philippines: nouveaux affrontements entre policiers et rebelles dans le sud du pays

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>International

L'Afghanistan rejette un rapport sur un éventuel effondrement du gouvernement après le retrait de l'OTAN

10.10.2012 08h18

L'Afghanistan a rejeté un rapport selon lequel le gouvernement pourrait s'effondrer après le retrait des forces de l'OTAN et des Etats-Unis d'ici fin 2014, a rapporté mardi la presse locale.

Le Groupe international sur les crises (GIC) indique, dans un rapport rendu public lundi, que le gouvernement afghan est "loin d'être prêt" à assumer la responsabilité de la sécurité après le retrait des troupes de l'OTAN en 2014, surtout en cas de fraude aux élections présidentielles.

"Nous estimons que le rapport cache des intentions politiques et qu'il ne contient pas de preuves soutenant les préoccupations de ses auteurs," a indiqué le porte-parole de la présidence afghane Aimal Faizi.

Le rapport publié par le groupe basé à Bruxelles intervient quelques jours après les propos du président afghan Hamid Karzaï, selon lesquels les élections présidentielles se tiendront comme prévu en 2014.

M. Faizi a affirmé que les forces de sécurité du pays étaient amplement capables de prendre le contrôle total du pays en 2014 en vertu d'une entente convenue entre l'Afghanistan et l'OTAN.

"L'Afghanistan ne veut pas retourner en guerre civile, il sera unifié pour défendre son intégrité territoriale," a-t-il ajouté.




News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales