100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.10.2009 08h25
France : Jean Sarkozy renonce à sa candidature à la présidence de l'EPAD (2)

La candidature de Jean Sarkozy, 23 ans, à la présidence de l'EPAD suscite la polémique dans le pays où l'opposition criait au népotisme et il y avait sur le Net de vives crititiques. Selon un soudage publié dans le Parisien, près des deux tiers des Français critiquent cette candidature.

Après l'annonce de sa décision de ne pas briguer à la présidence de l'EPAD, le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux, parrain de Jean, a qualifié, sur France 2, cette décision de "courageuse et d'apaisement", tandis qu'à gauche, le Parti socialiste a déclaré que le président Sarkozy avait "reculé" sous la pression de "l'indignation" des Français et avait demandé à son fils Jean Sarkozy de "renoncer" à la présidence de l'EPAD.

Depuis cinquante ans, l'EPAD a pour rôle d'aménager et d'urbaniser les 160 hectares du plus important quartier d'affaires d'Europe, implanté dans la banlieue nord-ouest de Paris, dans le prolongement des Champs-Elysées.

Située principalement sur les communes de Courbevoie et Puteaux (Hauts-de-Seine), cette zone a déjà réalisé la construction de 3 millions de m2 de bureaux, avec 2.500 sièges sociaux d'entreprises, dont plusieurs du CAC 40, et 150.000 salariés.



[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
La Chine intensifiera sa coopération financière avec l'ASEAN
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant