100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.12.2009 13h34
Les dix histoires les plus folles de 2009 (5)
Un membre du « piquet de campus », chargé de réprimander les étudiants se livrant en public à des gestes affectueux trop intimes s'arrête devant un couple d'étudiants à l'Université des Sciences de la Forêt de Nanjing, le 6 novembre 2009.

5. On ne peut plus s'embrasser librement sur le campus

Plusieurs mois après qu'une université de l'Est de la Chine ait banni les baisers et les câlins en public sur le campus, la « police anti-pelotage » veillait toujours, et cela malgré des débats plutôt animés tant en ligne que sur le campus.

Ce sont environ 100 étudiants-gardes, portant un brassard rouge qui sont employés depuis novembre par l'Université des sciences de la forêt de Nanjing pour calmer les ardeurs affectives des étudiants sur le campus, dans la ville de Nanjing, capitale de la province du Jiangsu. Ce qui n'empêche pas nombre d'étudiants de trouver cette mesure inutile, envahissante et jugée comme une perte de temps.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Début des négociations entre les deux rives du détroit de Taiwan à Taichung
Visite d'inspection du président chinois à Zhuhai (sud)
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?