100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.01.2010 08h26
Affaire Clearstream : Dominique de Villepin relaxé (2)

La justice française avait reçu en 2004 par courriers anonymes des listings de personnalités françaises ayant touché des rétrocommissions dans l'affaire de vente de frégates françaises à Taiwan dans les années 1990. Les enquêtes de la justice ont conclu qu'il s'agissait de documents falsifiés. Le nom de Nicolas Sarkozy, qui est élu président français en 2007, figurait dans les listings, et il a porté plainte contre les auteurs de ces courriers anonymes pour dénonciation calomnieuse.

Les enquêtes judiciaires ont fini par découvrir en 2006 que les courriers étaient envoyés par Jean-Louis Gergorin, ancien vice- président du groupe EADS, un proche de M. de Villepin.

Le procès de l'affaire Clearstream s'était ouvert en septembre dernier au tribunal correctionnel de Paris, avec notamment sur le banc des accusés dont de Villepin. Le procureur avait requis contre de Villepin 18 mois de prison avec sursis et 45.000 euros d'amende pour "complicité de dénonciation calomnieuse", tandis que M. de Villepin clamait toujours son innocence.


[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Open d'Australie: Zheng Jie qualifiée pour les demi-finales
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse