Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 08:21
Combien de caractères y a-t-il dans la langue chinoise ?

Parmi les quatre principaux systèmes d'idéogrammes anciens du monde, seuls subsistent les caractères chinois ayant pour origine les inscriptions sur carapaces de tortue et sur os d'animaux découvertes dans les vestiges de Yinxu, ville de l'époque des Shang (17-11 siècle av. J.-C.) située dans l'actuelle province du Henan. Après plusieurs milliers d'années d'évolution, combien de caractères compte-t-on aujourd'hui dans la langue chinoise ?

M. Wang Yunzhi, professeur et directeur en doctorat à l'Université de Zhengzhou se consacrant spécialement à l'étude de la langue classique chinoise, affirme que selon les récents acquis de son travail de recherches, il existait à l'époque des Shang quelque 4 100 caractères dont 1 250 environ demeurent “vivants” aujourd'hui, c'est-à-dire qu'on peut trouver dans ces derniers des liens avec la langue actuellement utilisée.

Dans le célèbre Dictionnaire étymologique des caractères rédigé par Xu Zhen datant de l'époque des Han de l'Est (25-220 ap. J.-C.), et qui est aussi le premier dictionnaire linguistique de Chine, on trouve rassemblés 9 353 caractères. Du fait que cet ouvrage a unifié les critères et normes de l'écriture chinoise, son auteur Xu Zhen est considéré par les spécialistes de toutes les époques comme un “sage des caractères chinois”.

Dans un autre ouvrage intitulé Yu Pian (Dictionnaire du Jade) rédigé par un savant nommé Gu Yewang et mis à jour à l'époque des Dynasties du Sud et du Nord (420?581), on trouve recueillis 16 917 caractères, mais après des révisions faites à l'époque des Tang et des Song, sa réédition en compte jusqu'à 22 726. Publié à l'époque des Song (960-1279), le Dictionnaire Guangyun, de Ding Du et autres, se compose de 53 523 caractères et est devenu ainsi le dictionnaire des temps anciens qui recueille le plus grand nombre de caractères. Puis à l'époque des Qing (1644-1911), par ordre de l'empereur Kangxi, le savant Zhang Yushu fit paraître le célèbre Dictionnaire de Kangxi où se trouvent rassemblés 47 035 caractères. Enfin après la Révolution de 1911 qui mit fin à la monarchie chinoise, on a vu paraître le Grand dictionnaire de Chine de Ouyang Puchun et autres qui compte plus de 48 000 caractères.

Publié à une époque tout à fait récente, le Grand dictionnaire de la langue chinoise compte quant à lui plus de 56 000 caractères et est ainsi devenu le dictionnaire qui recueille, jusqu'à présent, le plus grand nombre de caractères chinois.
De source officielle, on a appris que dans l'ensemble des pays ou régions du monde dominés par la culture chinoise, on compte quelque 1,5 milliard d'habitants, que le chinois est enseigné actuellement dans plus de 2 100 établissements d'enseignement supérieur de 85 pays et que quelque 30 millions d'étrangers sont initiés ou s'initient à la langue chinoise.

21/07/2005



Adresse email du destinataire


 30 millions de personnes apprennent le chinois dans le monde

 La fièvre du chinois se confirme en Chine

 26 instituts de Confucius dans le monde

 Chine: lancement des manuels de langue chinoise destinés à des régions russophones

 Il est établi à ce jour que 600 personnes participeront à la première Conférence mondiale sur la langue chinoise

 La Chine formera davantage d'enseignants de la langue chinoise à l'étranger
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.