Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 08:45
Les perspectives du chinois sont globalement positives

Deuxième langue du monde, le chinois va attirer de plus en plus d'étudiants et a de belles perspectives devant lui, comme cela a été conclu à la Conférence mondiale de la sinologie vendredi à Beijing.

"Quand je suis allé aux Etats-Unis en 1988, j'y ai vu peu d'écoles du chinois alors qu'aujourd'hui, les structures proposant des programmes d'apprentissage du chinois sont très nombreuses", a observé Yong Li, consultant à l'Ecole chinoise de Beijing située à New York.

Plus de 30 millions de personnes à travers le monde apprennent le chinois comme langue étrangère dans l'espoir de participer à la montée en puissance de la Chine, a précisé Ma Jianfei, directeur adjoint du Bureau national pour l'enseignement du chinois comme langue étrangère (NOTCFL).

Environ 800 universités américaines sur plus de 3 000 proposent désormais des cursus de chinois et dans certains cas, l'enseignement se fait grâce à des programmes conjoints entre la Chine et les Etats-Unis. Plus de 2 500 universités dans 100 pays différents enseignent le chinois langue étrangère.

"Les Américains tournent de plus en plus leur attention vers la Chine", a déclaré Paul C. C. Szeto, président de la Fondation américaine pour l'Education et la Culture, en montrant la couverture de grands magazines américains pour appuyer ses propos.

D'après le NOTCFL, le nombre d'étudiants désireux d'entrer au département chinois de l'université de Séoul a pour la première fois dépassé celui des étudiants intéressés par le département d'anglais.

"Apprendre le chinois comme langue étrangère est un véritable passeport pour l'emploi et l'engouement pour cette langue va donc durer quelque temps", selon Ahn, professeur à l'université de Dankook, en République de Corée.

Les universités de pays comme l'Argentine, le Brésil, le Chili, le Mexique et le Pérou ont déjà mis en place des programmes d'enseignement de la culture et de la langue chinoise pour les premiers cycles universitaires.

(Xinhua) 25/07/2005



Adresse email du destinataire


 Cinq mesures pour dynamiser l'enseignement du chinois à l'étranger

 La langue et la culture chinoises restent étrangères à la plupart des Occidentaux, selon un sinologue

 Combien de caractères y a-t-il dans la langue chinoise ?

 30 millions de personnes apprennent le chinois dans le monde

 La fièvre du chinois se confirme en Chine

 26 instituts de Confucius dans le monde

 Chine: lancement des manuels de langue chinoise destinés à des régions russophones

 Il est établi à ce jour que 600 personnes participeront à la première Conférence mondiale sur la langue chinoise

 La Chine formera davantage d'enseignants de la langue chinoise à l'étranger
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.