Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 14:02
Des étrangers visitent l'exposition sur le massacre de Nanjing

200 étrangers ont appelé à la paix dans le monde, lors de leur visite à l'exposition sur le massacre de Nanjing, qui s'est tenue lundi au Musée national de Chine.

Ces visiteurs étrangers sont des diplomates, des experts, des journalistes et des hommes d'affaires travaillant à Beijing.

Les agresseurs japonais ont occupé Nanjing, alors capitale nationale de Chine, le 13 décembre 1937, et ils y ont perpétré des massacres pendant six semaines. Les archives historiques prouvent que plus de 300 000 Chinois, non seulement des soldats désarmés mais aussi des victimes civiles, ont été massacrés.

"C'est effrayant","Quelle inhumanité","Quel crime montreux", ont commenté les visiteurs étrangers.

Nasri Abdul Latif, second secrétaire de l'Ambassade de Brunei en Chine, a déclaré avoir lu beaucoup de livres sur le massacre de Nanjing.

"Mais les photos exposées me donnent une image vivante de ce qui s'était passé. C'est inhumain", a-t-il ajouté, se faisant l'avocat de la paix.

Zhu Chengshan, organisateur de l'exposition a déclaré que cette exposition permettrait à plus de personnes et notamment aux jeunes chinois et aux étrangers, de savoir ce qui s'est vraiment passé lors du massacre de Nanjing.

"Nous souhaitons que le monde comprenne l'horreur du massacre de Nanjing. Nous devons aussi empêcher qu'une telle tragédie ne se reproduise", a-t-il appelé.

(Xinhua) 24/08/2005



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.